Tullibardine 500 Sherry Finish, 43% alc./vol.
Le liquide qui brille d’un éclat doré ardent dans le verre et se décline en fines larmes multiples semble vouloir me faire bien des promesses. Il a le nez typique d’un whisky affiné en fûts ayant contenu du Xérès Pedro Ximenez, sans toutefois en avoir l’intensité attendue. Les raisins secs, la pomme déshydratée et le caramel au beurre s’y côtoient, mais y sont plutôt réservés. En bouche, les figues et les dattes séchées dominent, accompagnées de poivre noir et de cacao. La texture grasse est sans contredit ce qui contribue à le rendre intéressant. Un whisky qui a tout de prévisible et qui reste unidimensionnel. 2,75/5
MarieH
%d bloggers like this: