Tullibardine Sovereign, 43% alc./vol.

Le liquide or pâle que l’on verse devant moi ne laisse s’affirmer aucune effluve. Complètement fermé au départ, il laisse lentement, très lentement, s’évader quelques notes d’orge sucrée, de banane et de vanille qui demeurent quasi-imperceptibles. Il semble gêné. Au palais, il révèle un caractère trop sec, un peu citronné, laissant percevoir une courte finale poivrée. Il est définitivement timide. En lui accordant un peu plus de temps et d’attention se développent quelques notes de poire et de cacao, mais pas très bien intégrées. Une entrée de gamme, certes, mais on en trouve de meilleures au même prix. 2,25/5

 

MarieH

%d bloggers like this: