• Tomatin 27Y ‘Limited Release Batch 3’ 1988 / 2016. Bourbon Casks & Port Pipes. 50%.

Nez :

Très parfumé. Fruits rouges, confiseries, grenade. Il a quelque chose de fumé, ou c’est moi? Il possède les traits de caractère d’un fût de bourbon, tirant sur le miel brun, le caramel. Crème de melon. J’ajoute un peu d’eau, même si je crois que ce n’est pas vraiment nécessaire et en réalité il montre un autre visage, plus frais, sans être totalement mentholé.

Bouche :

Belle puissance contrôlée. Petits fruits rouges et toujours cet aspect légèrement fumé. Un peu vineuse, mais sans exagération. Notes plus boisées, avec du chocolat au gingembre. Du melon encore. L’eau va donner plus de place au bourbon, vanillé. 

Finale :

Bien sèche, bien boisée. Quelques épices. Il restera quelque chose de fruité, de frais et cela va s’éteindre lentement.

En bref :

Tomatin est une distillerie dont le style est bien défini, dont les finitions sont bien perceptibles, sans dominer totalement.

Probablement perfectible il n’en reste pas moins qu’elle se situe dans une gamme de prix très raisonnable.

J’ai été relativement surpris par le Legacy, pour les versions plus âgées il y aura un crescendo évident.

A mon sens il vaudrait mieux pour la marque qu’elle s’oriente vers moins d’affinages et plus de first fill en bourbon et pourquoi pas en sherry casks.

Mais je crois qu’il s’agit d’un processus commun à toutes les distilleries en plein renouveau, il faudra un peu de temps, mais les bases sont plutôt positives, dans le sens où aucun gros défaut ne vient détruire le whisky.

%d bloggers like this: