Évalué par Thomas Favre http://www.whiskyandco.net

Le Talisker 10 ans, whisky d’entrée de gamme à l’excellent rapport qualité/prix vient d’être remplacé par le Talisker Skye, un whisky sans mention d’âge, mis en bouteille au degré standard pour un Talisker, 45,8%. Un NAS au même prix qu’un 10 ans dont la réputation n’est plus à faire. Avant de se faire un avis, Voyons ce qu’il y a dans le verre…

Nez : on ne peut pas dire que l’on sente les falaises aux embruns. On retrouve bien le sel et une légère tourbe (avec un peu de beurre) mais il y a surtout des notes de céréales (blé, avoine) avec des fruits jeunes (pommes peu mûres) et du jus de citron. On a également des notes de caramel au lait. Une version très douce, sans grande personnalité. Le poivre vient mais n’impose pas suffisamment sa griffe, avec l’ouverture. Il est alors recouvert par une crème au beurre salé assez écœurante.

Bouche : on a l’impression d’avoir dilué l’esprit de la distillerie. Prenez un peu de tourbe, du sel et quelques grains de poivre. Délayez dans l’eau et ajoutez des marqueurs de jeunesse (poire, pâte à tarte, céréales). La seconde partie de bouche nous donne du caramel au lait, un peu désagréable. C’est franchement frustrant et les marqueurs de jeunesse ont tendance à nous décevoir. On s’ennuie vraiment et cela manque de générosité.

Finale : plutôt longue, elle contient les mêmes marqueurs que la bouche. L’arrière-bouche reste en retrait avec des notes de graphite, de poivre, la tourbe salée se parant d’une certaine acidité (citron).

Un mauvais Talisker qui est un dram à peine correct. C’est simple, facile mais ennuyeux. Une distillerie qui a vendu son âme au nom du consensus (dans sa gamme classique).

Note: 79

%d blogueueurs aiment cette page :