Évalué par Martin Vigneault

58.4% alc./vol.
Distillerie Girvan, Girvan, Lowlands, Écosse.

“Buttery waffles on polished wood.”

C’est le sobriquet que porte cet embouteillage de la Scotch Malt Whisky Society. La société de quoi?

La Scotch Malt Whisky Society, ou SMWS, est le plus grand club de whisky au monde, avec plus de 26 000 membres répartis dans 16 pays. Avec leurs racines au Royaume-Uni, ils sont tellement étendus qu’ils peuvent se permettre d’acheter des fûts de whisky et de les embouteiller afin de les vendre exclusivement à leurs membres.

Toujours des single casks, embouteillés cask strength, sans aucune mention de la distillerie, leurs expressions sont toujours très prisées et encensées. Bien que le pourcentage d’alcool et l’âge du whisky soient indiqués sur la mystérieuse bouteille, aucune mention de la distillerie d’origine ne s’y retrouve. Le seul indice de son origine est sous la forme d’un cryptique code impossible à déchiffrer à mois d’avoir accès à la légende appropriée.

La bouteille d’aujourd’hui est un whisky de grain, un Girvan de 28 ans d’âge.

Comme le disait si bien Josef Wenzel Ier (1696-1772), le prince souverain du Liechtenstein de 1712 à 1718 et de 1748 à 1772 :

Il faut croire que l’homme a voulu vivre en société, puisque la société existe, mais aussi, depuis qu’elle existe, l’homme emploie une bonne part de son énergie et de son astuce à lutter contre elle.

Légèrement ambré, paille foncée.

Nez:
Le fort taux d’alcool est pratiquement absent du nez, laissant place aux pommes, au caramel et aux épices. Céréales boisées, à peine, à peine, à peine florales. Un peu de toffee ferme le cercle.

Bouche:
Léger et huileux sur le palais. Sundae à la vanille avec un coulis de butterscotch. Extrêmement doux et raffiné pour un cask strength grain whisky. j’adore.

Finale:
S’étire doucement sur un genre de sucré-salé, qu’André a décrit à merveille avec son “beurre de pommes”. Pareil comme celui qui est servi avec le boudin noir du Pied Bleu.

Équilibre:
Mon whisky de grain favori à date. Je vois plus ou moins ici l’impact de ses 28 ans de maturation, mais l’important c’est que ça génère du bonheur dans la bouche.

Note: ★★★★

%d blogueueurs aiment cette page :