Article d’Éric Godmaire, Le Droit

Quoi de mieux pour débuter cette série de chroniques que l’univers des Whiskies, mon préféré d’entre tous !

Peu d’ingrédients entrent dans la fabrication du whisky : des grains, de l’eau et des levures. Les fabricants varient leurs recettes dans les mélanges de grains utilisés (blé, orge maltée, maïs, seigle) et ils ajoutent parfois un colorant qui fonce la couleur et apporte un arôme de caramel.

Je dois distinguer tout de suite le scotch du whisky. Pour porter l’appellation scotch, la boisson doit être fabriquée en Écosse. Elle doit être mise en fût de chêne pour un minimum de trois ans, elle doit être vieillie en Écosse et embouteillée avec un minimum de 40% d’alcool. Chose importante, elle doit être fabriquée avec de l’orge malté seulement.

Tous les scotchs sont donc des whiskies, mais tous les whiskies ne sont pas des scotchs.

Le GlenDronach 12 ans

Je vous présente aujourd’hui un produit d’Écosse, le scotch GlenDronach 12 ans. Il provient de la distillerie du même nom, située dans les Highlands de l’Écosse et fondée par James Allardice en 1826. Le 12 ans est le classique de la maison, une valeur sûre à mon avis. Les termes liés à l’âge du produit signifient que le liquide le plus jeune contenu dans la bouteille a au moins 12 ans. C’est-à-dire que même si un whisky est un single malt, il peut provenir de plusieurs barils différents et contenir des liquides dont le temps de vieillissement peut varier. Le maître brasseur usera de son savoir-faire pour produire un assemblage de liquides et permettre une constance des arômes dans le temps.

Je vous invite à partager vos impressions de dégustations si le cœur vous en dit. Je vous fais part des miennes.

Nez : très riche, présence de céréales, de figues, de vanille et d’épices

Bouche : texture huileuse dans laquelle on remarque un côté riche et sucré de figues et de dates, de caramel chaud et de cerises « Sherry Blossom »

Finale : de longueur moyenne et fruitée. On sent bien le caramel et les cerises chocolatées

Ce produit, disponible à la SAQ ainsi qu’à la LCBO à moins de 80$, présente un très bon rapport qualité/prix. Il constitue une porte d’entrée intéressante à qui veut s’initier au monde des scotchs.

Bonne dégustation !

Categories: ArticlesChroniques

%d blogueueurs aiment cette page :