Ces produits seront disponibles en ligne jeudi matin prochain (5 mars 2020).

À noter qu’avec la mise à jour du site web SAQ, nous n’avons accès qu’à une petite proportion de tous les produits qui seront disponibles le jeudi suivant, que ce soit voulu ou non de leur part. Je suis donc en processus pour avoir accès à tous les nouveaux arrivages sept jours à l’avance, comme c’était le cas avec l’ancien site. D’ici là, je décrirai uniquement les produits annoncés dans SAQ.com avec l’étiquette “Bientôt disponible”. Merci de votre compréhension et bonne lecture !

Edradour-Ballechin Double Malt 8 ans Single Malt Scotch 46% – 110,75$ Exclusif SAQ Signature

CSW : Premièrement, démysthifions le nom et ce que l’on a dans la bouteille. Il s’agit d’un mélange de quatre fûts : un ex-fût de Xérès d’Edradour (non-tourbé) et trois ex-fûts de Bourbon de Ballechin (tourbé). Québec Whisky a simplement mélangé les deux, pour ceux qui auraient remarqué la différence. Mais attention : il s’agit toujours d’un Single Malt puisque les deux sont produits à la même distillerie, Edradour. Notes de piments rouges piquants et goûteux, comme ceux qu’on pourrait goûter dans un plat typiquement thaïlandais, de fumée herbeuse et terreuse, café noir corsé et amer style espresso, fruits séchés enrobés de chocolat noir. La tourbe est très bien intégrée et permet d’ajouter à la complexité, sans toutefois nous faire oublier la typicité des embouteillages vieillis dans d’ex-fûts de Xérès d’Edradour.

QW (2019) : Une edition limitée d’Edradour, un vatting compose d’un fût de sherry de Ballechin (Edradour) tourbé (cask #123) et de 3 fûts de bourbon d’Edradour (casks #293. 294 et 295).
André 80%Compote de fraises, cerises et framboises, caramel brûlé, sherry, fumée de tourbe un peu effacée, raisins secs, chocolat noir, café expresso bien tassé. La bouche est impersonnelle, la texture est molle et sans amour, liquide, presque insipide. Il s’en dégage tout de même de belles notes de fruits (framboise et cerises noires particulièrement), une fumée un peu diaphane et volatile, chocolat noir fourré de grains de poivre, raisins secs, des prunes peut-être aussi. Finale moyenne longue sur les épices (poivre et gingembre), les fruits rouges, les prunes et la fumée fruitée. Bien que la livraison de saveurs est intéressante, toute la toile de fond au niveau textural est vraiment moche, ce qui affecte l’équilibre général.

Categories: Arrivages SAQ

%d blogueueurs aiment cette page :