Ces produits seront disponibles en ligne jeudi matin prochain (28 février 2019).

Cette semaine, beaucoup de produits proviennent de l’embouteilleur indépendant Hunter Laing. Un embouteilleur indépendant est une compagnie qui déniche et achète des fûts contenant du whisky, pour le faire vieillir dans leurs propres entrepôts ou pour faire un assemblage à leur manière, autant en Single Malt (en mélangeant plusieurs fûts d’une seule et même distillerie) qu’en Blended (plus rare) ou Blended Malt (Compass Box ou Douglas Laing), qu’en fût unique -Single Cask- (Signatory Vintage ou comme ici la série Hepburn’s Choice de Hunter Laing, par exemple) si les personnes responsables croient en un fût qui sort de l’ordinaire. C’est en quelques sortes une manière de donner une couleur personnelle au travail des distilleries, tout en restant en-dehors des embouteillages officiels. Leur but est donc de proposer d’autres versions du caractère d’une distillerie, ou pour créer de nouveaux whiskys en mélangeant des whiskys d’orge maltée de plusieurs distilleries (Blended Malt), par exemple.

Fait intéressant à noter : ces embouteilleurs indépendants permettent un excellent accès aux distilleries moins connues et communes, souvent celles qui produisent en majorité pour les Blends ou même celles qui produisent des whiskys de grains.

Dans ce cas-ci, plusieurs embouteillages sont issus de la série Hepburn’s Choice, qui doit son nom au grand-père du directeur, M. William Hepburn. Il était diplomate et avait donc la chance de voyager beaucoup. Cette série a pour objectif d’embouteiller des whiskys qui savent bien représenter la région d’Écosse d’où ils viennent. Ce sont toujours des Single Cask, embouteillé à 46% sans filtration à froid ni de colorant.

La série Old Malt Cask, quant à elle, est toujours embouteillée à 50%, en version Single Cask et sans filtration à froid. Chaque mois, l’équipe de dégustation teste les fûts et en sélectionne les meilleurs pour ensuite les embouteiller sous cette série.

En somme, la majorité du temps, ces embouteilleurs indépendants veulent mettre de l’avant un fût qu’ils jugent exceptionnel, ou de créer de toute part un whisky avec l’idéologie que le mélange est meilleur que la somme de ses parts.

JP Wiser’s Guy Lafleur 40% – 45,00$

Édition limitée de JP Wiser’s pour commémorer les grands du hockey canadien. Chacun des six produits de la série représente un icône du hockey canadien et est exclusif à la province à laquelle le joueur se rapporte le plus. Dans ce cas-ci, il s’agit de Guy Lafleur, qui représente le Québec. Le produit est bien entendu exclusif à la SAQ. Un whisky fait à 100% de maïs et vieilli dans d’ex-fûts du Speyside, de Bourbon et de rhum, pour encore plus d’onctuosité et de douceur. Malgré cela, il s’agit plus d’un whisky de collection (lorsqu’on a tous les embouteillages de la série et/ou dans quelques années au minimum). Un whisky léger, avec un bon côté plus sucré exotique, avec de légères notes de canne à sucre et de mélasse.

Highland Park Magnus Single Malt Scotch 40% – 50,00$

Un Highland Park fidèle au poste, avec sa légère fumée de tourbe mélangé au Xérès, donnant des notes de miel, d’abricots caramélisés et d’oranges brûlées, mais toute de même juteuses. Il est certain qu’à ce prix, on ne s’attend pas à une finale interminable, une complexité hors-du-commun ou une intensité décadente, mais cela reste un excellent rapport qualité prix. Un whisky de fin de soirée, lorsque notre palais est déjà grandement affecté par plusieurs consommations précédentes.

Hunter Laing Hepburn’s Choice Blair Athol 7 ans Single Cask Single Malt Scotch 46% – 84,50$ Exclusif SAQ Signature

Un Single Cask de 7 ans d’âge de la distillerie Blair Athol des Highlands, embouteillé par Hunter Laing sous la série Hepburn’s Choice. Cette distillerie est assez méconnue puisque très peu d’embouteillages autant officiels que non-officiels circulent sur le marché. Ce qui est certain, c’est que ce n’est pas tourbé, et leur caractère semble assez proche des autres Highlands, donc assez goûteux, axé sur les fruits, le miel, les noix et les épices.

GlenAllachie 12 ans Single Malt Scotch 46% – 88,75$

Issu de la nouvelle gamme officielle de ce juillet 2018, ce whisky a été vieilli en fûts neufs, ainsi qu’en Xérès Oloroso et Pedro Ximénez. Depuis toujours, cette distillerie produit principalement pour les Blends. Cependant, depuis son achat en 2017 par Billy Walker, qui est depuis ce temps le Master Distiller, il a décidé d’embouteiller leurs whiskys en Single Malt. Des raisins secs, du miel bien concentré, un café au lait un peu sucré et riche. Très bon Scotch !

Hunter Laing Hepburn’s Choice Auchroisk 7 ans Single Cask Single Malt Scotch 46% – 91,00$ Exclusif SAQ Signature

Un Single Cask de 7 ans d’âge de la distillerie Auchroisk du Speyside, embouteillé par Hunter Laing sous la série Hepburn’s Choice. Comme le whisky de Blair Athol précédent, environ 90% de sa production est destinée aux Blends, donc il est assez difficile de mettre la main sur un embouteillage de cette distillerie en Single Malt (ou Single Grain; il m’était même impossible de trouver si la distillerie produisait autre chose que du whisky d’orge maltée).

Caribou Crossing Single Barrel 45% – 95,00$

Un Single Barrel canadien de la famille Sazerac… Le premier selon eux (je n’ai pas d’information contradictoire donc je vais me contenter de relayer l’affirmation). La plupart des sources mentionnent un whisky à 40% d’alcool et non 45% comme la SAQ le mentionne. À confirmer. Un whisky canadien qui s’est soigneusement adouci avec les années passées en fûts de chêne. En effet, il serait vieilli considérablement longtemps, d’où son prix. Sazerac mentionne que les responsables ont pour premier soucis d’embouteiller seulement des whiskys matures, peu importe l’âge. Ce qu’il faut en déduire, c’est qu’ils vont attendre pour que le whisky soit prêt et à point. Cela peut être interprété de plusieurs façons, mais selon moi c’est une bonne chose (si bel et bien exécuté bien sûr !). Bien au-delà de l’âge (en années), c’est la maturité qui compte. Par exemple, un whisky de 5 ans d’âge de Taiwan ou d’Inde pourrait être aussi bon sinon meilleur (en maturité, en complexité, en équilibre, en intensité, etc.) qu’un whisky écossais de 15 ans d’âge, ou vice-versa. En revenant à ce cas-ci (et pour tous les produits selon moi), ce qui importe est la qualité et la maturité du whisky pour obtenir le caractère voulu. L’âge en nombre d’années ne change rien au whisky comme tel, autre que notre perception psychologique du produit. Voilà pourquoi il faut juger le whisky selon ce qu’il y a dans le verre uniquement. Après et uniquement après, il est bien important de prendre en compte le contexte [est-ce un new-make/moonshine ? Est-il tourbé ? De quel(s) grain(s) est-il issu ? Est-il représentatif de sa catégorie (origine, produits similaires en maturité et en caractère, prix, types de fûts utilisés, etc.) ? Est-il de meilleure qualité que d’autres produits similaires ? Est-il facilement/difficile accessible ? Se distingue-t-il des produits de sa catégorie pour certains aspects comme l’innovation ou de méthodes différentes de fabrication ?] pour bien cerner ce que le producteur a voulu apporter comme produit.

Armorik 10 ans Single Malt 46% – 97,00$ Exclusif SAQ Signature

Whisky breton (France) d’orge maltée vieilli en ex-fûts de Bourbon et de Xérès Oloroso. Notes d’agrumes juteuses, de sirop d’érable, d’épices et de noix pralinées. Bon whisky (et bonne distillerie) du monde à découvrir pour les amateurs de Single Malt des Highlands ou du Speyside.

Hunter Laing Hepburn’s Choice Tomintoul 10 ans Single Cask Single Malt Scotch 46% – 101,75$ Exclusif SAQ Signature

Un Single Cask de 10 ans d’âge de la distillerie Tomintoul du Speyside, embouteillé par Hunter Laing sous la série Hepburn’s Choice. Tomintoul a l’habitude de faire des whiskys assez légers et facile à boire, dans le style Speyside, mais avec un bon côté végétal en plus.

Tyrconnel 10 ans Madeira Finish Irish Single Malt 46% – 108,50$ Exclusif SAQ Signature

Le Madère très présent, le whisky démontre une belle sucrosité (peut-être trop pour certains), des notes intenses de dattes séchées, concentrées, des prunes, avec un côté épicé qui aurait grandement imprégné un dessert, comme la vanille, la cannelle et un peu d’anis étoilé, mais très léger.

Hunter Laing Old Malt Cask Braeval 15 ans Single Sherry Cask Single Malt Scotch 50% – 174,25$ Exclusif SAQ Signature

Un Single Cask de 15 ans d’âge de la distillerie Braeval du Speyside, embouteillé par Hunter Laing sous la série Old Malt Cask. Cette distillerie, comme dans le cas de certains produits précédents, produit majoritairement pour la production de Blends. Un Speyside typique, sur des notes de raisins secs cuits, vanillé à souhait et sucré. Du chocolat blanc riche et crémeux. Un délice !

Hunter Laing Old Malt Cask Miltonduff 21 ans Single Cask Single Malt Scotch 50% – 231,75$ Exclusif SAQ Signature

Un Single Cask de 21 ans d’âge de la distillerie MiltonDuff du Speyside, embouteillé par Hunter Laing sous la série Old Malt Cask. Malgré ses 21 ans d’âge, nous avons affaire à un whisky léger, sur des notes fraîches mais matures de gingembre, de pommes rouges bien juteuses, de crème à café, de pâtisserie napé d’un crémage blanc vanillé. Un excellent dram dessert, sans être aussi lourd ou massif que beaucoup d’autres.

Hunter Laing Old Malt Cask Laphroaig 16 ans Single Cask Single Malt Scotch 50% – 405,00$ Exclusif SAQ Signature

Un Single Cask de 16 ans d’âge de la distillerie Laphroaig de l’île d’Islay, embouteillé par Hunter Laing sous la série Old Malt Cask. Malgré le caractère typique de la distillerie, l’âge -lire maturité- du whisky a pris le dessus sur la tourbe médicinale et intense, sans pour autant dire qu’elle disparaît, loin de là. Elle prend une allure plus huileuse et détendue, portant sur le pétrole et le bitume. Les fruits rouges et les agrumes sont merveilleusement bien intégrés. Ils permettent d’équilibrer le whisky, pour attirer ceux qui aiment moins Laphroaig habituellement. Cependant, son prix à tendance à faire l’inverse…

Mortlach 20 ans Single Malt Scotch 43,4% – 489,75$ Exclusif SAQ Signature

La version la plus âgée de la nouvelle série d’embouteillages officiels. Une version plus assouplie, mais beaucoup plus complexe que les éditions moins âgées. Comme leur slogan le dit, “The Beast of Dufftown” est un peu plus détendu et assagis… Beaucoup de Xérès riche et complexe, avec la pointe viandeuse typique de la distillerie. Miam !

Categories: Arrivages SAQ

%d bloggers like this: