Ces produits seront disponibles en ligne jeudi matin prochain (2 mai 2019).

Stalk & Barrel Red Blend Canadian Blended 43% – 36,75$

CSW : Mélange de whiskys de plusieurs grains, mais à fort pourcentage de leur single malt et de seigle. Des deux embouteillages réguliers populaires (l’autre étant le bleu), celui-ci est le mieux coté de par son taux d’alcool supérieur, entre autres. Vieilli en ex-fûts de bourbon, le whisky évoque le mariage de l’orge maltée et du seigle léger, avec des notes de vanille et d’agrumes.

QW (2017) : André 83%Rye poussiéreux au nez, pelures d’oranges, planches de cèdre que l’on met dans les garde-robes, poivre concassé. Vapeurs d’alcool artisanal également au nez. Belle texture ronde en arrivée de bouche, volée de caramel, cannelle et bonbons en forme de poisson rouge, oranges & nectarines, seigle et bois de chêne. Le whisky a plus de punch en bouche qu’a nez, et la finale de bouche est bien poivrée et légèrement sèche, réglisse rouge, ce qui aiguise l’effet de l’alcool et des épices. Un whisky agréable mais qui ne fera pas sourciller personne.
Patrick 81%Pour les amateurs de rye et de gin vieilli en fût, ce whisky doit être extraordinaire. Ceci étant, je fais partie de cette catégorie de gens, et je trouve l’ensemble plus étrange qu’agréable. Je ne saurais donc trop recommander d’y goûter gratuitement d’une façon ou d’une autre avant d’investir dans l’achat d’une bouteille. Nez : A l’aveugle, ma première impression fut qu’il s’agissait d’un gin vieillit en fût. On y détecte des notes sucrées du malt et épicées du seigle, ainsi que quelques notes herbeuses sorties d’on ne sait où. Bouche : Toujours le gin vieillit. J’ai probablement cette impression à cause des saveurs herbeuses. Le tout est accompagné de caramel, de vanille et de délicieuses épices. Finale : S’étire délicieusement sur les épices du seigle.

Dewar’s 12 ans Blended Scotch 40% – 45,50$

CSW : Blend de plus de 40 distilleries de malt et d’autres céréales, dont le coeur du malt est Aberfeldy. Un peu de fruits, bonbons aux fruits, chocolat au lait et un petit côté poivré.

QW (2013) : Martin 84%Nuances d’ambre-caramel. Nez: Grain et caramel. Pomme, vanille et raisins secs. Infime pincement d’alcool, un chatouillement même. Bouche: Raisins secs juteux et frais, genre de la fruiterie. Pommes, poires et vanille. Un peu épicé et poivré pour masculiniser la fin du palais. Finale: Fruitée et poivrée. Douce et moyennement longue. Passe par les raisins et la plus légère des fumées pour finir sur une lourde note de chocolat noir amer. Équilibre: Surprenant, dans le bon sens. Pour le prix, ça reste un bon dram de semaine si vous pouvez vous le procurer. J’ai la curieuse impression que ce blend est un peu la réponse de Dewar’s au Johnnie Walker Black. Tout dépend si vous feelez plus fumé ou fruité ce soir-là.

Ezra Brooks Old Ezra 7 ans Kentucky Straight Bourbon 50,5% – 47,75$

CSW : Un Straight Bourbon (>50% de maïs) de 7 ans d’âge, brassé avec la méthode du Sour Mash : il s’agit d’accélérer l’enclenchement de la fermentation initiale à la distillation à l’aide de grain/moût déjà fermenté, donc contenant des matières hautement fermentable, ce qui a tendance à donner un goût particulièrement prononcé au moût. Caramel, bois, cannelle, noisettes.

Knob Creek Kentucky Straight Rye 50% – 49,25$

CSW : Comme à l’habitude, Knob sait comment présenter ses produits (et je ne parle pas de l’étiquette et du packaging !). Un seigle racé avec quelques notes herbacées et mentholées et une bonne dose d’épices douces traditionnelles.

QW (2014) : André 87%Le rye typique, la céréale de seigle et un nez où l’alcool est bien caché. Cannelle fruitée et réglisse rouge, orange, fleur cireuses et un sourire passager d’épices et de poivre. Le calme du nez est trompeur car l’alcool s’affichera rapidement en bouche, celle-ci est peu poussiéreuse et légèrement sèche. Le rye est très présent, les épices aussi, les fruits offrent également une belle toile de fond à l’ensemble. Les épices ponctuent la finale de salves puissantes et affirmées, la sensation cireuse refait aussi surface, avec quelques saveurs de sucre et de caramel. Personnellement, je trouve que les épices sont un peu trop soutenues et masquent un peu trop les fruits, plus doux. Pas le meilleur rye que j’ai goûté mais certainement représentatif du style.
Patrick 93%Je n’avais jamais acheté deux bouteilles d’un même whiskey en moins d’un an. Jusqu’à ce que j’achète 4 bouteilles de ce whiskey en moins de 6 mois! Le meilleur whisky de « tous les jours » que j’aie goûté. Nez : Le seigle à son meilleur avec des épices et des notes très intenses de chêne brûlé. Le tout est complété par la cassonade les bonbons à la cannelle, des agrumes amers et un parfum floral intense. Quelle complexité!!! Bouche : Texture huileuse et savoureuse. Chêne carbonisé, épices, caramel et même quelques fruits. En fait, je trouve difficile de décrire la richesse et la complexité de ce whiskey. Finale : Longue, intense, marquée par les notes épicées de chêne carbonisé et de cannelle.
Martin 86%Orange léger, comme bon nombre de ryes. Nez: Seigle typiquement épicé, un peu de cannelle, un peu de muscade. Une avalanche de petits fruits rouges. Ne fait vraiment pas ses 50% d’alcool. Bouche: Plus punch que le nez au niveau de l’alcool. Les épices et les fruits restent très agréables, soulignés par une légère impression sûrette. Finale: Épicée, longue et un peu poussiéreuse, sur des notes de caramel et de fruits au sirop. Équilibre: Un rye d’une solide qualité, différent de ce qui se fait de notre côté des lignes, mais à 50$ en SAQ qui reste une sacrée bonne affaire.

Highland Queen Majesty Single Malt Scotch 40% – 50,75$

CSW : Single Malt des Highlands d’une compagnie produisant en plus grandes quantités des Blended Scotch. Vanille, fruits exotiques et agrumes, touche de fleurs blanches parfumées.

Jameson Powers Signature Irish Single Pot Still 46% – 58,00$

CSW : Un Single Pot Still irlandais principalement vieilli en ex-fûts de Bourbon (de plusieurs remplissages), mais tout de même avec une petite proportion de 1er remplissage et d’ex-fûts de Xérès Oloroso. Un dram riche et puissant pour un 46%. Un côté frais, herbacé et juteux, mais tout de même avec un fond de café et de chocolat. Une excellente entrée dans la gamme des Single Pot Still.

QW (2019) : Deuxième Single Pot Still de la marque, Powers Signature Release est un whiskey irlandais premium. Powers Signature Release est le résultat d’un vieillissement en fût de bourbon américain et, pour une petite proportion du whiskey, en fût de Sherry Oloroso.
André 86%Nez vraiment attirant et rond; pommes vertes, vanille, miel, poires, bananes en purée, salade de fruits tropicaux. Il faut donner du temps au whisky pour s’ouvrir, car au départ, le whisky demeure un peu campé sur ses positions sans trop de dévoiler. La bouche offre plus de punch, plus direct aussi. L’apport du grain whisky est défini même si drapé de beaux draps caramélisés. Niveau saveurs, plus de fruits rouges, genre raisins secs, réglisse, chocolat parsemé de grains de poivre, poires, vanille, prunes, miel. Beaucoup d’épices, la cannelle surtout, qui accompagnent les céréales séchées. Finale de longueur moyenne, épicée et poivrée, astringente sur un canevas de céréales maltées.
Patrick 89%Ooooooh. Amateurs de “Irish Pure Pot Still”, prenez note. Très pur dans son style, et à un prix très compétitif. D’une belle intensité bien mesurée et d’une balance superbement réussie. Pas le choix, je vais à la SAQ m’en chercher une bouteille! Nez : Oh le beau parfum de “pure pot still”… Épicé, huileux, boisé avec des notes de biscuits. Bouche : De savoureuses épices, des biscuits, du bois un peu brûlé, le tout porté par une belle texture huileuse. Finale : D’une belle longueur, épicée et huileuse.

Concecuh Ridge Clyde May’s Original 42,5% – 58,75$ Exclusif SAQ Signature

CSW : Whisky le plus connu de la distillerie pour l’ajout de pommes dans le barril dans lequel le whisky vieillit. Velouté, avec une belle complexité. Tout en légèreté. avec des saveurs de tarte aux pommes confites. Idéal pour les cocktails.

Concecuh Ridge Clyde May’s Straight Bourbon 46% – 69,75$ Exclusif SAQ Signature

CSW : Contrairement à son prédécesseur, aucune pomme n’a été ajoutée dans les barrils. Pourtant, le whisky est très fruité, avec un corps très gras et onctueux. Mélasse épaisse, cassis, bleuets dans le chocolat du Lac-Saint-Jean.

Highland Queen Majesty 16 ans Single Malt Scotch 40% – 72,00$

CSW : Sucre brun caramélisé, riches fruits secs enrobés de chocolat encore coulant. Petite fumée de tourbe qui vient enrober le tout.

Koval Rye Single Barrel 40% – 72,75$ Exclusif SAQ Signature

CSW : Un Rye qui a du caractère, mais qui en même temps, est des plus arrondis. Des cerises cuites longtemps avec le noyau, avec une touche de raisins verts et frais. Les épices viennent complémenter le mélange.

QW (2015) : Seul le “cœur de chauffe” du distillat est conservé dans ce single cask 100% rye organique vieilli pour une période de 18 à 24 mois en fûts de chêne américain neuf de 30 gallons du Minnesota. 100% organique, le seigle utilisé provient d’une coopérative d’agriculteurs biologiques du Midwest. Fût #979
André 81%Un single barrel à 40% d’alcool… poche en sale… bad move. Les saveurs tirées du fût neuf sont perceptibles et le côté organique du whisky est très présent. Cela ne plaira pas à tous (dont moi). Au nez; virgin oak, oranges, rye poivré timidement, côté verdâtre bizarroïde. La bouche est diffuse et diluée ; pommes rouges et réglisse, cannelle et gingembre, fruits rouges et poivre moulu. Je dois avouer que la force du whisky en bouche est étonnante malgré le rachitique taux d’alcool. La finale est épicée et représente bien le rye. Le poivre, la cannelle et le gingembre lui donne de belles variantes mais le côté organique toujours présent me plait beaucoup moins. À mon avis, les effets et saveurs tirées du fût de chêne neuf sont beaucoup trop présentes dans la livraison finale.
Patrick 77%Pas un mauvais whisky, mais définitivement pas un whisky que j’ai eu du plaisir à boire. Nez : Épices métalliques et fruits mûrs. Nope, ça ne me donne pas envie d’y goûter. Bouche : Notes fruitées et épicées, avec un bois brûlé assez intense. Mais il y a toujours une légère note métallique qui m’agace. Finale : Assez longue, s’étire sur un mélange de rye et de métal.
Martin 85%Ambre rosé plus souvent qu’autrement associé aux finitions en fûts de porto. Nez: Le rye épicé à plein nez. Ce doux et corsé à la fois mélange de pomme verte et de cantaloup. Un délicat vent mentholé vient compléter la scène. Bouche: Seigle, épices, caramel fondant, pomes, fruits rouges, rhubarbe, tous des ingrédients qui contribuent au délice d’un vrai 100% rye whisky. Finale: Ça se gâte périlleusement ici avec un petit goût métallique, mais le seigle, les fruits et l’érable ont tôt fait de nous le faire oublier. Cannelle à perte de vue. Équilibre: Trop souvent les distilleries ont peur de nous donner un 100% seigle et diluent malheureusement leur mashbill avec d’autres céréales. On célèbre ici le fait que ça ne soit pas le cas.

Auchentoshan Bartender’s Malt #2 Single Malt Scotch 50% – 73,00$

CSW : 2e édition de l’embouteillage assemblé à partir des whiskys choisis par les meilleurs bartenders du monde. Pour la première édition, il s’agissait d’un whisky assez léger, avec une bonne complexité malgré tout. Des fruits du verger, du caramel salé, avec la touche de céréales goûteuses typique de la distillerie.

Koval Bourbon Single Barrel 47% – 76,00$ Exclusif SAQ Signature

CSW : Le plus léger et velouté de la gamme, malgré ses différentes composantes. La finesse à un autre niveau ! Les épices cuites avec de la crème qui a été fouetté un peu plus longtemps qu’à l’habitude pour lui apporter légèreté et fraîcheur.

QW (2016) : Patrick 90%J’ai souvent trouvé que tous les bourbons se ressemblaient. Je me disais que c’était sans doute à cause de la réglementation qui était trop contraignante. Mais non, Koval nous démontre ici que c’était à cause du manque d’imagination des producteurs. Nez : Parfum particulier, très fruité, voire même avec des notes d’agrumes sucrées. Le tout est complété par une savoureuse note de biscuit à la mélasse. Le maïs demeure assez subtil dans l’ensemble. Bouche : Contrairement à la plupart des bourbons, ici le sucre domine énormément les épices. Un panier de fruits et quelques subtiles notes de chêne. Finale : D’une belle longueur, savoureuse et sucrée.
Martin 83%Gros bourbon ambré avec des jambes grasses et fluides. Nez: Le maïs apporte tout de suite une franche odeur réconfortante de bourbon épicé. Vanille et planche de chêne. Un peu de caramel vient boucler le tout. Bouche: Sucré et délicat, c’est ici que l’on voit un peu plus l’influence du millet dans le mashbill. Un peu de fruits, un peu de mélasse, un peu de vanille. Finale: Le kick des épices arrive enfin pour donner un peu de colonne à ce whisky. Équilibre: Le millet s’accorde plutôt bien avec le maïs, tout en réduisant un peu le résultat à quelque chose de trop gentil, de trop “safe”. Pas mauvais du tout, mais le millet enlève je dirais un peu de couilles à ce bourbon.

Muirhead’s Silver Seal 16 ans Single Malt Scotch 40% – 95,75$

CSW : Des fruits tropicaux dominés par la banane mûre. Beaucoup de fraîcheur dans ce whisky plutôt unidimentionnel. Miel, vanille et épices douces viennent agrémenter le bol de salade de fruits.

Aberlour Abunad’h Single Malt Scotch 60% – 100,50$

CSW : La version “originale” d’Aberlour : sans dilution, vieilli exclusivement en ex-fûts d’Oloroso. Donne des whiskys généralement racés, évoquant le vieux bois, les fruits séchés, les noix et quelques fois des notes de tabac séché à l’extérieur. Excellent embouteillage, de batch en batch.

QW (2019) : Batch 60 André 89.5%L’opulence au nez; cerises noires, réglisse, cassis, fraises, raisins secs, caramel et oranges, abricots. Le whisky est très texturé en bouche, belle rondeur qui amadoue l’envolée d’alcool; fruits secs, gâteau aux fruits, raisins, dattes, abricot, oranges. Notes de gingembre et de poivre bien soutenues et avec une astringence en finale de bouche que souligne de puissantes notes de chocolat noir légèrement amères. On ne se lasse pas de cette carasse fruitée avec un twist de passion incontrôlée.
Patrick 90%Incroyable après 60 batches de parvenir à toujours livrer continuellement des produits d’aussi bonne qualité. Nez : Un superbe parfum sucré et fruité, avec de la crème brûlée. Bouche : Du bois brûlé, du caramel, du chocolat noir, un peu de poivre et une bonne dose de fruits mûrs. Finale : D’une belle longueur, marquée par le bois brûlé et le caramel.
Martin 90.5%Nez: Cerise noire, pommes et caramel. Fleurs et raisins. Pelure d’orange. Cacao et café. Vin rouge. Gomme balloune. Belle précision. Bouche: Cerise, framboise, pâte de fruits, chêne, épices, orange sanguine et toffee. Le ballet du A’bunadh dans toute sa splendeur. Finale: Lattes de chêne trempées dans le sherry, épices fortes et douces à la fois du taux d’alcool. Grande maîtrise. Équilibre: Un grand whisky, la preuve une fois de plus que quand c’est bien fait, la mention d’âge importe bien peu.

Oban 14 ans Single Malt Scotch 43% – 110,25$

CSW : L’emblème de la distillerie : plus discret que son acolyte le Little Bay. Plus réservé, sur le caramel onctueux et une tourbe équilibrée.

QW (2014) : Patrick 88%Parfum marqué par le miel et un petit côté maritime. En bouche, toujours le sel et l’orange typique de la distillerie, avec aussi vanille et malt. La finale est marquée par le sel. Yep, j’aurais du revenir à ce classique il y a un bout!

Categories: Arrivages SAQ

%d bloggers like this: