40% alc./vol.
Corby Distilleries, Windsor, Ontario, Canada

Le whisky qui survient en cinquième lieu à cette soirée spéciale canadienne du Club de Scotch Whisky de Québec est une recette oubliée ramenée à la vie par les artisans de chez Hiram Walker, j’ai nommé le Pike Creek 10 ans.

Le Pike Creek, son nom provenant du voisinage où se situent les entrepôts où il vieillit, est un assemblage de luxe créé dans les années 90 par la distillerie Hiram Walker afin de rejoindre un public plus huppé. Après quelques années de gloire il fût rapidement oublié, mais après quelques changements de propriétaire, la distillerie est prête à faire revivre cette expression canadienne hors-du-commun.

Dix ans de maturation dans des fûts de chêne neufs suivi d’une période d’affinage en barriques de porto confèrent à ce whisky artisanal ontarien un caractère particulier qui n’a rien à envier à certains single malts écossais.

Comme l’a si bien dit une fois l’astronaute canadien Chris Hadfield:

Au départ de Göcek ou Bodrum, les eaux limpides et calmes de la côte lycienne mènent de ruines byzantines à des criques bordées de pins et d’oliviers.

Très brun et roux comme robe, signe distinctif de son affinage particulier.

Nez:
Vanille, crème, rye, fruits et caramel. A tendance à me rappeler le Canadian Club Sherry Cask, mais avec un peu plus de finesse.

Bouche:
Abricot marqué. Vanille, petits fruits, dattes et pruneaux séchés. Le porto chapeaute le tout avec une présence tentaculaire.

Finale:
Les épices du rye nous gardent avec eux un bon petit bout.

Équilibre:
Expression plus que raisonnable pour le prix, avec en plus une finition en barils de porto qui apporte à mon avis un peu plus de plaisir à la fête.

Note: 2/5

-Martin Vigneault

%d bloggers like this: