42.8% alc./vol.
Distillerie Macallan, Craigellachie, Speyside, Écosse

Ah! Le scotch-mystère de la soirée nous est enfin dévoilé, et il s’agit du rarissime Macallan Whisky Maker’s Edition!

Tant qu’à se la jouer Scooby-Doo, je vous dois de m’auto-démasquer et de vous avouer que la photo ci-haut vient du plus profond de la toile (modifiée à souhait auparavant) car je n’ai malheureusement pas eu le temps d’en prendre une moi-même. Mais c’est la seule! Je vous le jure!

Ce qui rend ce scotch si spécial, c’est qu’il est fait d’orge récoltée à même le terrain de la distillerie, et qu’il a été assemblé par un des maîtres derrière Macallan, Bob Dalgarno, et embouteillé à son taux favori de 42.8%.

Nez:
Chocolat, cerise… Chocolat, cerise… CHERRY BLOSSOM! Suivi d’une petite vague de gingembre. Ou peut-être même un café latte quand on y saupoudre de la cannelle…

Bouche:
Je ne suis pas très original, une marque de constance dans un whisky, c’est quand on y retrouve en bouche pas mal ce qu’on y a trouvé au départ en l’humant. C’est le cas ici, avec un petit punch épicé en prime. Et un soupçon de cèdre.

Finale:
Je l’aurais aimé plus longue, mais au moins elle est franche et sucrée.

Équilibre:
En tout et partout, c’est un scotch vraiment rempli de plaisir, bonifié par son histoire particulière. Certains vont dire que ce n’est qu’un conte de fées pour mousser les ventes, à ceux-là je vais répondre comme j’ai entendu proférer si souvent Shigeru Miyamoto du temps où il se tenait loin des idées saugrenues telles la WiiU:

Laissons péter le renard.

Après la pause publicitaire, le Macallan Fine Oak 10 ans…

Note: 3/5

-Martin Vigneault

%d bloggers like this: