43% alc./vol.
Distillerie Macallan, Craigellachie, Speyside, Écosse

En fin de soirée le 21 février 2013, une surprise nous était réservée… Un Macallan 20 ans Masters of Photography édition Albert Watson, une bouteille à 1000$. Je vois déjà Marc-André capoter avec la pyramide.

Un superbe emballage contenant aussi une série de sublimes prises de vue par le photographe Albert Watson. Plein de trucs que j’aurais bien volontiers fait encadrer. Plein de valeur ajoutée. Macallan voulait probablement faire un parallèle entre atteindre ce niveau de perfection artistique avec cette expression et avec la recherche photographique de Watson.

Le contenu est-il supérieur au contenant? Comme dirait Bruce Lee:

Let’s find out!

Essayons de ne pas nous laisser influencer par la valeur marchande de la bouteille…

Macallan Photos

Nez:
Cognac et raisin. Chêne chêne chêne, le tannin du fût est ultra-présent.

Bouche:
Énormément ample et chaleureux. Boisé et vanillé. Délicieux mais pas fait pour tout le monde.

Finale:
Plaisant, long et épicé à souhait.

Équilibre:
Excellent whisky, mais qui a une somme pareille à consacrer à une bouteille? J’y donne tout de même un 9 sur 10, mais est-ce une note influencée par le prix de la bouteille? Je vais citer le narrateur dans Conan le Barbare:

Mais ceci… est une autre histoire…

Note: 4/5

-Martin Vigneault

%d bloggers like this: