Note|CSW|Rating 8.0/10

Évalué par: Thomas Favre

Iain MacArthur a sélectionné ce 18 ans à l’occasion du Feis Ile, le célèbre festival d’Islay. Cette version sherry, proposée à « seulement » 3 000 exemplaires, n’est pas ce qu’on pourrait appeler typique…

Nez : une tourbe gigogne pour débuter (végétale et légèrement carnée), du potimarron, du caramel au lait mais aussi des notes tirant sur le soufre issues d’oignons caramélisés. Assez loin de l’image que l’on se fait d’un Lagavulin.

Bouche : la tourbe est légèrement fumée en entrée de bouche avec du chocolat noir, du caramel au lait et de la réglisse. Si l’entame est plutôt agréable, on se retrouve avec du paprika et de la muscade qui sont bombardés avec du sucre artificiel.

Finale : la tourbe devient molle avec un mélange de paprika et de sucre sans qu’il y ait d’équilibre. L’arrière-bouche est plus végétale avec du caramel.

Un Lagavulin très décevant. L’absence de carné, le déséquilibre sucré rappelant un peu certains jeunes tourbés ratés de chez Ardbeg. Son manque de richesse pèse aussi dans la balance.

Note: 8.0

Note | La Centrale Scotch Whisky | Rating 8.0/10

%d bloggers like this: