D’apparence dorée aux reflets orangés, le whisky laisse monter au nez ananas et papaye à travers la prune et et les fruits cuits typiques du vieillissement en fût ayant auparavant contenu du porto. Puis, des épices montent à leur tour. Douce cannelle, léger clou de girofle et cardamome se laissent percevoir, et accompagnés du caractère vineux et fruité du porto, ils rappellent l’hypocras, ce vin doux épicé que l’on buvait en grandes quantités dans toute l’Europe il y a plus d’un siècle. Le palais est surprenant! Contre toute attente, les fruits tropicaux prennent le pas, particulièrement l’ananas et la noix de coco. Je suis subjuguée! J’y plonge une nouvelle fois et je découvre une saveur fruitée encore plus variée sur les fruits cuits, compotés, j’y trouve un whisky chaleureux qui me fait sourire à l’intérieur comme à l’extérieur.

-MarieH


%d blogueueurs aiment cette page :