Highland park 1988 Murray mcdavid, 20 ans , 46% alc, vieilli en ex fûts de bourbon. Éditions limitée de 495 bouteilles.

Nez: belle fraîcheur, brise de printemps, miel et vanille avec zeste de citron, très typique du fut de bourbon. Beau coté boisé avec des arômes de pommes vertes, pas très typique highland park je dois l’avouer. Par contre, on remarque cette fumée légère et la le sourire revient .

Bouche: fumée de tourbe plus présente qu’au nez avec les agrumes et les bâtonnets de vanille. Petit goût de céréales honey comb. Texture moins grasse que ce que highland park nous présente habituellement.

Finale: tannique et citronnée avec ce goût léger de gomme au savon et de bonbons fisherman friends. Très belle longueur mais légèrement trop acide.

Résumé: un highland park different mais tout de même intéressant. Difficile de détecter le visage de cette maison à travers cette bouteille mais celle ci à tout de même été en mesure d’apporter des trucs intéressant au nez et en bouche. Le coté fumée et légèrement salé sont vraiment bien présenter.

Note: 3.5/5

%d bloggers like this: