Une glace épicée qui s’harmonise parfaitement avec la salade d’agrumes. Le chocolat, avec sa texture croquante, offre un éventail élégant de saveurs amères. Si on ajoute le parfait whisky, on obtient une association bénie des dieux!

Pour la salade d’orange

3 oranges sanguines

2c à soupe de marmelade d’orange

2c à soupe de whisky

1 pincée de poivre moulu

Pour la glace

100ml de lait demi-écrémé

200ml de crème fleurette

4 jaunes d’œuf

40g de sucre semoule

3 tranches de pain d’épices

2c à soupe de chocolat noir râpé (60% minimum de cacao)

Mixer le pain d’épices en miettes très fines. Réserver.

Préparer la crème anglaise. Porter le lait et la crème à ébullition dans une casserole. Fouetter les jaunes d’œuf avec le sucre jusqu’à obtenir un ruban. Verser le lait chaud sur les jaunes d’œuf battus. Bien remuer. Verser dans la casserole et remettre sur le feu. Cuire à feu moyen de 5 à 7 min sans cesser de reluer. La crème ne doit pas bouillir. Quand le mélange épaissit, retirer du feu.

Laisser refroidir un peu et ajouter le pain d’épices. Remuer jusqu’à ce que le pain d’épices se fonde dans la crème. Mettre en sorbetière ou dans un récipient adéquat (avec cette méthode, il faut sortir le plat du congélateur au bout d’une heure et battre le mélange pour éviter la formation de cristaux).

Peler les oranges à vif au-dessus d’un bol et détacher les suprêmes. Faire fondre la marmelade au micro-ondes. Ajouter aux oranges avec le poivre et le whisky. Placer au frais.

Pour servir: répartir dans six coupes. Ajouter une quenelle de glace au pain d’épices. Parsemer de chocolat râpé.

Le choix des whiskies

Profil

L’orange et le chocolat réclament un whisky marqué par une maturation en fût de sherry ou avec un cadre boisé et épicé. Mais pas trop prononcé. Eviter les whiskies tourbés avec ce dessert.

Suggestion

Aultmore 21 ans

Balblair 2004 – 1st release Sherry matured

Blair Atholl 12 ans – Flora & Fauna

Dimple 15 ans

Bunnahabhain 18 ans

Martine Nouet

Categories: Recettes

%d bloggers like this: