40% alc./vol.
Distillerie Crown Royal, Gimli, Manitoba, Canada

Un fleuron du whisky canadien nous est présenté en guise de troisième expression de la soirée spéciale canadienne du Club de Scotch Whisky de Québec, le légendaire Crown Royal, mais pas n’importe lequel, une cuvée de 1973!

Le Crown Royal a été élaboré en 1939 pour la visite au Canada de la reine mère et du roi George VI. La marque appartient à Diageo depuis 2000, et avec ses 500 millions de dollars US de ventes annuelles, c’est le whisky canadien le plus vendu au monde.

Comme le dira si bien un jour George Alexander Louis, prince de Cambridge:

Dans une monarchie bien réglée, les sujets sont comme des poissons dans un grand filet, ils se croient libres et pourtant ils sont pris.

Je dirais qu’il est d’un ambre brun assez neutre. Comme un Crown Royal standard, mais un peu moins vif.

Nez:
Légèrement fade, aurait t-il laissé un peu de son mordant dans la bouteille? Le même nez à peu de choses près que le Crown Royal original, mais comme décoloré, délavé. Fruits, raisin et vanille tombent un peu à plat.

Bouche:
Timide au début. Raisins, prunes, savon, miel, vanille, épices. Belle progression. Ici on peut goûter une amélioration par rapport à son homonyme contemporain.

Finale:
Pas mauvais, un reste de vanille fruitée s’étire voluptueusement.

Équilibre:
Quand on pense whisky canadien, Crown Royal est un des premiers noms qui viennent à l’esprit. Cette expression de 1973 se situe une bonne marche au-dessus de son petit frère actuel. Mais où est donc passé ce savoir-faire des années 70?

Note: 2/5

-Martin Vigneault

%d bloggers like this: