Évalué par Martin Vigneault

43% alc./vol.
Compass Box, Londres, Angleterre, Royaume-Uni

Le second whisky de la dégustation du 6 mai dernier au Club de Scotch Whisky de Québec, portant sur les blends de la compagnie anglaise Compass Box, n’est pas single malt, mais bien un whisky de grain, le Compass Box Hedonism.

Les single grain, comme on dit, sont en général utilisés comme base pour marier des single malts. Ils sont souvent vus comme la “fondation” ou la “colle”, si on veut, qui tient les blends ensemble. Rares sont ceux qui ont assez de mérite et d’intensité aromatique pour qu’on en fasse un embouteillage.

Hedonism est une de ces expressions. On lui conféra le titre de “Meilleur Grain Whisky au Monde” aux World Whisky Awards 2008.

Comme le disait si bien le théologien calviniste français Pierre Poiret Naudé (1646-1719) :

Le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages.

Assez clair, on s’attendrait même à un malt tourbé si on ne savait pas déjà qu’il s’agit d’un whisky de grain.

Nez:
Essence de vanille, fruits, fleurs et colle blanche. Poivre blanc, crème fouettée et tarte aux pommes. Assez décousu, quoi.

Bouche:
Assez poivré et épicé à l’atterissage. Forte présence du grain, enveloppé de vanille, d’amande, d’orange et de pamplemousse sûr.

Finale:
Moyennement longue sur des notes de chêne et de colle à bois. Bricolage avec bâtons de popscicle.

Équilibre:
Manque malheureusement de saveur et de complexité. Ne vous méprenez pas, ce n’est pas parce que c’est un whisky de grain, il en existe plein de bons. Le Hedonism en fait malheureusement plus ou moins partie. Peut-être me l’a t-on trop vanté…

Note: ★★★★★

%d blogueueurs aiment cette page :