Évalué par Martin Vigneault

61.8% alc./vol.
Distillerie Chichibu, Chichibu Shi, Saitama, Japon

Une autre mini d’anniversaire qui mérite un merci à Pat est la suivante, le Chichibu The First – Ichiro’s Malt, distillé en 2008 et embouteillé en 2011 au nombre limité de 7400 bouteilles. Nous goûtons aujourd’hui à la 446e.

La distillerie Chichibu est la plus jeune distillerie du Japon, elle fut fondée par Ichiro Akuto en 2007 après la fermeture de la distillerie Hanyu, fondée par son grand-père en 1946 et fermée en 2000. C’était la première à voir le jour au pays depuis le milieu des années 70. Le fondateur fit bénir les terres avant la construction par un prêtre Shinto, et la production de whisky commença en 2008.

Le Chichibu The First est, comme l’indique son nom, la première édition des embouteillages officiels de la distillerie. Vieiilie en fûts de bourbon pendant trois ans, cette expression titre à un puissant 61.8% d’alcool.

Comme le disait si bien et si souvent « le Barbe-Bleue de Gambais », le célèbre tueur en série et criminel français Henri Désiré Landru (1869-1922) :

Adam n’a pas été seulement le premier homme. Il a été le premier cocu.

Reativement pâle, et vu qu’il n’est pas tourbé, on se dit soit il est jeune, soit il a vieilli en fûts de bourbon.

Nez:
Une fois que l’on parvient à passer au-delà d’un petit côté spiritueux, une céréale maltée se révèle, accompagnée de beurre, de mélasse “new make”, de vanille, de caramel et même d’une touche de purée de pommes.

Bouche:
Voile de caramel salé, suivi de fleurs, d’herbe, de poivre et de malt.

Finale:
Longue, épicée et sucrée. On croirait finir sur une fleur de cerisier. Honnêtement je m’attendais à une sensation plus forte au niveau alcool.

Équilibre:
À siroter doucement en automne-hiver. Son taux d’alcool je dirais a tendance à “fesser en simonaque”. Très jeune, mais une expression avec tout qu’un potentiel. À surveiller.

Note: ★★★★★

%d bloggers like this: