46% alc./vol.
Distillerie Bruichladdich, Bruichladdich, Islay, Écosse

Désolé pour l’attente mais nous voici arrivés à la dernière expression de la soirée “Whiskies d’ici et d’ailleurs” du 12 mars au Club de Scotch Whisky de Québec. Il s’agit du photogénique Bruichladdich the Laddie Sixteen. Une de ses bouteilles fait d’ailleurs l’objet d’un concours photo Instagram lancé par la distillerie.

Le Laddie Sixteen est une expression, vous vous en douterez bien, de 16 ans d’âge faisant partie de leur gamme Classic Bruichladdich, beaucoup moins aggressive et tourbée que les Octomore et compagnie. On dit que c’est un whisky qui a vieilli dans des tonneaux de chêne blanc neufs venant des montagnes du Missouri. L’emballage de cet “Islay pour les gens qui n’aiment pas les Islay” est d’un vert hôpital opaque, ce qui me rappelle ces célèbres paroles de Louis Pasteur:

Là où le soleil entre, le médecin n’entre pas…

Nez:
Tourbe feutrée et retenue… Orge bien sentie, voile de bois fumé. Sherry et orange se dissimulent à l’arrière-plan. Un nez plutôt ninja.

Bouche:
Minéral. Caramel salé. Raisin, vanille, épices. Rappelle par moments un irlandais. Un petit côté salé fait surface de temps à autre en alternance avec un zeste de citron. Somme toute bien agréable.

Finale:
Puissante et chaude, épicée et salée, poivre et sel. Huileux à la fin.

Équilibre:
Un bon whisky pour le 5 à 7 du vendredi, il nous fait vite oublier les semaines plus difficiles. Simple, mais parfois on n’a pas besoin de compliquer les choses. Si le Duc délaissait le White Russian, c’est sûrement au Laddie Sixteen qu’il passerait.

Note: 3/5

-Martin Vigneault


%d bloggers like this: