Bowmore 17 ans, 43% alc.

Nez: cerises des le départ, beau côté fruité, fumée légère et maritime, quelque peu salin, ça sent les poissons bleus en bonbon. Le nez démontre un beau potentiel, il y a beaucoup d’élément intéressants. La présence de gâteau aux fruits et des fruits confits. Il y a ce côté cendré.

Bouche: belle fumée fruité, cerises poussiéreuses, super texture en bouche. C’est mielleux et ce côté salin revient et ça apporte un super beau mariage sucré salé. La bouche est tout de même légère et soyeuse, quelque peu piquante.

Finale: une finale qui tombe à plat rapidement. La cannelle et le poivre demeure ainsi que cette sensation poussiéreuse. Très influencé par le fût de sherry, ce qui n’est pas mauvais mais ça manque de corps.

Résumé: le nez étant tellement prometteur, la barre était plutôt haute pour la suite des choses. Un peu déçu de ce qui se passe en bouche, les arômes sont la mais manque de puissance. La finale vient confirmé le tout, soit que ce whisky aurait eu avantage à être un peu plus élevée en alcool. Un whisky qui saura plaire aux débutants.

Note: 3/5

%d bloggers like this: