46% alc./vol.
Distillerie BenRiach, Elgin, Speyside, Écosse

Une expression de 25 ans, le Authenticus, est le dernier BenRiach que nous avons dégusté lors de la soirée du 30 avril, avant de passer au GlenDronach, avec l’ambassadeur Stewart Buchanan au Club de Scotch Whisky de Québec.

L’authentique 25 ans… Étiquette prometteuse… Un beau coucher de soleil…

On espère que ça va être délectable et que nous ne ferons pas mentir ces paroles de Mike Oldfield et Brian Eno:

Dès que l’on est plus que deux, l’authentique s’évapore…

Nez:
Après le Surf & Turf, je vous présente le Bois & Noix… Légèrement fruité et épicé, du Pledge en puissance. Belle amélioration comparé au Septendecim.

Bouche:
Légère vanille mêlée à du pneu brûlé. Un garage dans un champ de pissenlits. On cherche sans trouver tout ce qu’on y a découvert précédemment au nez.

Finale:
Bière mouffette. 25 ans de déception. Comme la reine du bal de finissants, tout le monde croit qu’elle va finir chef d’antenne à TVA, puis à ta réunion du secondaire de 10 ans, tu apprends qu’elle travaille dans le rayon des cosmétiques chez Jean Coutu.

Équilibre:
Tel que le veut l’adage qui dit qu’il n’y a pas de sot métier, il n’y a pas de whisky qui peut être fondamentalement vil. Très cher, mais il a 25 ans après tout.

Je m’attendais simplement à plus. Je comprends la complexité et la qualité derrière ce whisky. Je la goûte mais je ne l’aime tout simplement pas.

Note: 2/5

-Martin Vigneault

%d bloggers like this: