Nez: belle complexité , tourbe assez intense avec de l’orange. La tourbe prends beaucoup de place, il faut vraiment chercher autre chose et c’est là qu’on peut y détecter l’orange et quelque chose qui peut ressembler à des agrumes, bizarre… Probable que c’est due à da maturation en fut de chêne américain. En bouche il y a une très belle texture, la tourbe aromatisée aux fruits rouges, la vanille et le goût de chêne est présent, probable que c’est ce chêne qui apporte une certaine amertume mais ce n’est pas trop intense. J’aurais aimé retrouver un peu plus la présence du fut de madeire . La finale est ok, axée sur la tourbe et qui aurait eu avantage à être un peu plus
Longue. Ce benriach est bien, je m’attendais à un peu plus je dois l’avouer. Je ne suis pas déçu, simplement sur mon appétit. Il arrive bon troisième derrière le albariza et le solstice.

Note: 4/5

%d bloggers like this: