Basil Hayden dark rye 40% alc.

Nez: le sucre d’orge, sirop d’érable, c’est légèrement épicée et on perçoit ce seigle mais plutôt timide. Le nez est vraiment tout en sucre, rien à voir avec son grand frère. Traces de petits fruits sauvages et de caramel brûlée.

Bouche: vraiment tout en douceur, la texture liquoreuse et soyeuse me font réellement pensée à celle d’un whisky canadien. Le sirop d’érable et le caramel sont vraiment hyper présent tandis qu’il y a un peu d’épices associé au seigle mais c’est vraiment tout en subtilité. C’est doux et encore une fois, rien à voir avec son grand frère qui a beaucoup plus d’épices et d’influence du fût.

Finale: moyennement courte, axée sur le sucre de canne et la pudding au caramel. Un peu boisé avec le sirop d’érable qui demeure toujours présent.

Résumé: un bourbon qui n’en est pas vraiment un, surtout en bouche ou cette texture liquoreuse et sucrée rappel ce côté soyeux des whisky canadiens. C’est vraiment agréable tant au nez qu’en bouche, les débutants en la matière apprécieront tandis que les amateurs risque de trouver ça un peu trop sucré mais c’est très bien fait et l’équilibre est excellente. Un très bon daily dram qui frôle le whisky dessert.

Note: 3.5/5

%d blogueueurs aiment cette page :