Balblair 1997, 46% alc.

Nez: tout de suite ces arômes de beurre d’érable et de gâteau blanc à la vanille avec glaçage blanc. Il y a ce petit côté salin avec les fruits exotiques, ananas, mangues. Un nez soyeux, délicat avec un beau côté fruité salé. Pomme caramel chaud avec une brise de fraîcheur.

Bouche: belle texture huileuse avec une belle présence boisé. On goûte rapidement cette vanille riche et ce même caramel légèrement épicé qui nous font un beau clin d’œil. Les fruits sont moins prédominants tandis que ce côté Woody nous apportes une belle poignée de tanins.

Finale: hyper boisée, sec et vanillée. Pomme cannelle et poussière maritime. Une finale d’une longueur respectable avec une belle richesse.

Résumé: un whisky qui cache un peu son jeu. Le nez annonce quelque chose tandis qu’en bouche nous restons un peu surpris de ce qui se passe côté arômes. Ce n’est pas tant un défaut car c’est bien fait, la texture est bien huileuse tandis qu’en finale c’est bien boisée et sec. Ce n’est pas ce que balblair fait de mieux mais c’est assurément dans la norme.

Note: 3.5/5

%d bloggers like this: