Évalué par Thomas Favre ( http://www.whiskyandco.net/ )

Après avoir dégusté l’édition limitée de 2015, nous nous devions d’observer le résultat de ce 18 ans, assemblage destiné à la gamme permanente. Trouvable pour environ 80€, on espérait voir les belles promesses de la distillerie arriver à maturité…

Nez : on a quelque chose d’assez clean. On distingue aisément les effluves partant d’eau gazeuse pour arriver sur du citron, de la pierre froide, de la terre humide et des feuilles mortes. Pourtant, on est très loin d’un phénomène d’austérité avec des pommes, de la vanille, de l’orange, du sel. L’ouverture nous apporte de la craie, des fruits secs (amandes amères, huile de macadamia), des épices douces et chaudes (muscade, poivre 5 baies) accompagnées d’une petite cuillère de miel avec un peu de menthe. C’est devenu doux et plutôt flatteur sans jamais tomber dans l’ennui. Cela augure un beau programme en bouche.

Bouche : on conserve une texture correcte même si le palais n’est pas complètement tapissé. Un petit manque de puissance se fait sentir. On retrouve nonobstant un joli profil : du miel, du pamplemousse et du citron venant avec une belle couche de craie. Les épices arrivent assez rapidement (muscade, poivre, gingembre) et donnent de la chaleur à la seconde partie de bouche. Les agrumes (pamplemousse) font à ce moment là leur retour avec un peu d’amandes amères et de bois. Ce dernier n’est pas handicapant et sert surtout de contrepoids.

Finale : moyenne mais avec une persistance réussie. On finit sur les épices chaudes perçues en bouche ainsi que des agrumes (pamplemousse, orange) assortis de menthe. L’arrière-bouche ramène des feuilles mortes et des agrumes avant de passer sur la craie.

Une belle évolution pour Arran avec ce 18 ans réussi, nous frustrant simplement par ses 46% qui ne donnent pas suffisamment d’ampleur à son arrangement aromatique bien équilibré et plutôt subtil.

Note: 87

%d bloggers like this: