Évalué par: Thomas Favre

 

Le Rutter est une pelle qui sert à séparer les blocs de tourbe. Ces derniers ont été employés pour la nouvelle gamme tourbée de chez An Cnoc (Knockdhu). A 11 ppm, il s’agit d’un apport toutefois assez modéré.

Nez : la tourbe est, comme attendue, assez légère. Elle laisse respirer le dram et on perçoit des fruits doux (poires, pêches blanches). L’apport végétal est non-négligeable avec de l’herbe coupée, des feuilles mortes, un peu de coriandre avec également de la crème à la vanille et aux amandes qui vient un peu trop sur le devant. C’est assez léger dans l’ensemble avec un apport minéral et salin qui vient sur le tard. Un nez tendre, un peu côtier mais bien fait. Les notes fruitées vanillées sont heureusement complétées par une végétation maîtrisée.

Bouche : l’entrée en lice se fait, à l’image du nez, avec une légèreté d’ensemble et une texture assez douce. La tourbe est toujours retenue et laisse apparaître des notes végétales (herbe coupée, anis, oranger), du sel de la vanille légère accompagnant de la pêche blanche et de la poire. On a un peu malt sec et des épices (poivre blanc) dans la seconde partie de bouche. C’est bien fait même si cela manque de punch. C’est typiquement le genre de bouche facile, agréable mais dénuée d’angle d’attaque, un peu lisse en somme.

Finale : correcte même si cela manque clairement d’ampleur. On retrouve la tourbe légère et beurrée, le fruité léger (pomme verte en sus) et les feuilles mortes sur la finale et l’arrière-bouche.

Un bon daily dram assurément. La tourbe ne prend jamais l’ascendant sur les petites notes fruitées et végétales ce qui permet d’en faire un mélange maîtrisé mais un peu quelconque par moment.

Note: 84

%d bloggers like this: